L'UFO chez Jean-François

Publié le par Jean Luc B.

IMG_5613.JPG

Jeudi 26 septembre, Jean-Luc Benoist arrive comme convenu pour le déjeuner.

Pendant que je prépare le déjeuner, Jean-Luc installe sa nouvelle création après avoir enlevé mon ancien lecteur CD 200 de chez atoll (fabriqué dans le sud du département de la Manche) datant de 2004 et qui aura bien rempli sa mission (au vu de son prix) pendant presque 10 ans.

On lance le premier disque : le grand classique requiem de Mozart pendant quelques minutes, puis sans transition cool jazz d'Arthur H en live... en augmentant un peu le volume.... Le résultat est plutôt positif compte tenu de la température des appareils....

Tout en prenant l'apéritif et notre temps... le matériel chauffe tranquillement, les disques s'enchaînent, des live uniquement : doors, stones... On déjeune en compagnie de l’indémodable « Mélodie Nelson » de Serge Gainsbourg. A la fin du déjeuner, pensant pouvoir aller plus loin en termes de rendu musical, Jean-Luc décide de changer les câbles de liaison ampli/enceintes, des 47 Laboratory Model 4719 pour les siens (tous fins…) pour améliorer l'équilibre général du système.

Nouvelle écoute et changement de registre avec au programme de la musique électronique avec Air sur 10 000hz légend avec le très joli titre "don't be light" puis un morceau d’un live de techno minimal par Loco Dice. Le son est désormais pour ma part parfait. Le système est parfaitement chaud, le son est vraiment beau : rond et précis. L'écoute est agréable et apaisée.

La dernière heure m’a impressionné. Elle est dédiée au jazz avec des disques qui ne me paraissaient pas très bien enregistrés. Mais en fait, je pense que c’était mon atoll qui avait du mal à valoriser ces excellents live : le « Koln concert » de Keith Jarrett, « Food » d'Herbie Hankock, le « Root down » de Jimmy Smith...Le lecteur de Jean-Luc Benoist les a sublimé tout comme le concert des stones à Bruxelles en 1973 (bootlegs) que je ne pensais pas si bon que cela...

Ensuite un disque facile pour le lecteur de Jean-Luc car parfaitement enregistré (trop ?) le concert du « Dark side of the moon » de Wembley 74 des Pink Floyd...Pour conclure, le concert de Portishead (également le bootlegs car l’enregistrement fait plus live que l'officiel trop lisse à mon goût) est vraiment joué magnifiquement par ce bel instrument...

Mes Avangarde et mon petit leben sont contents : ils ont été rejoints par un lecteur de la même trempe.

Quel bel équilibre. Du grand art et c’est fabriqué en France. Merci Jean-Luc.

Vive la musique ! à très bientôt...

Jean-François

IMG_5616.JPG

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article