Samedi 1 mars 2014 6 01 /03 /Mars /2014 11:43

IMG_4413.JPG

Nouveau transducteur large bande AAC (Audax France): un transducteur unique dans une colonne de dimension standard.

Pas de filtrage ni composant passif, ni borniers de raccordements sur le trajet du signal en provenance de l'amplificateur.

Bande passante de restitution totalement incroyable : 30Hz à 20Khz à 3dB !! avec un seul transducteur bi-cône.

Impédance 8ohms , rendement 100dB/1W/1m.

Moteur puissant de boomer , noyau cuivré et ogive aluminium diamètre 38mm.

Puissance admissible : > 80W RMS.

Une restitution sans artifice ni coloration. Toute la musique dans son ensemble est simple à ecouter.

Du message sonore le plus facile aux variations les plus complexes et nuancées.

Des musiques les plus rudes jusqu'aux plus impossibles à reproduire habituellement avec des enceintes multi-voies de conception classique (multi transducteurs et filtres)

Une perspective nouvelle en milieu domestique , des enceintes "à insertion facile" absolument incomparables.

Ecouter un orgue avec toutes ses nuances et toute sa richesse ; un piano et toute son ampleur et le poids de la main gauche du pianiste ; La musique de chambre à cordes et autres instruments avec toutes les nuances et subtilités en timbres ; les voix humaines toutes en beauté et plénitude ; un orchestre symphonique ample et puissant avec choeurs , orgues et orchestre ; un groupe de musiciens de pop musique avec instruments batterie et basse et guitares electriques ; Un orchestre de jazz avec sa contrebasse et instruments divers à vent et à percussions. ...

Tout est possible pour ce large bande totalement hors norme. Une restitution possible à des niveaux de puissances inégalées pour ce type de transducteur bi-cône équipé d'un seul moteur et équipage mobile.

Il est impossible de revenir par la suite à une écoute en compagnie d'enceintes de construction habituelle avec filtrage : Tout vous paraîtra "sombre et gommé et bouché" . Je vais dire un rendu sonore de "haute fidélité habituelle"

Le rendement tres élevé du transducteur Audax de derniere génération permet d'obtenir avec peu de watts une pression acoustique digne des meilleurs systemes à tres haut rendement avec haut parleurs à compressions avec mille fois plus de cohérence et naturel sur la restitution.

IMG_5484.jpg

Enceinte colonne : Hauteur 1 mètre ; Largeur 25cm ; Profondeur 30cm.

Finition peinture laque vernis 3 couches. La couleur est au choix.

IMG_6980.JPGIMG_6971.JPGIMG_6975.jpgIMG 6972

IMG 4394

Le haut parleur large bande "bi cône" Audax AAC de derniere génération.

 

Par Jean Luc B.
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Archives

Témoignage

Vous aimez profondément la musique, la belle musique, qu’elle soit classique, pop ou de jazz. Peu importe. Mais pour se faire pleinement plaisir, il vous faudrait  toujours avoir la possibilité de l’écouter en concert, en «live»…  Pour retrouver chez soi ces sensations uniques que la musique procure, il faut bénéficier d’une restitution parfaite, riche et naturelle. C’est possible ...







Etant impossible d'entendre cet ampli chez un revendeur quelconque,(tant mieux ), j'ai pris contact avec Jean-Luc Benoist et rdv fût pris en date du 18 août. Je remercie Monsieur Benoist pour sa disponibilité, car il était en vacances(avec la cavalerie dans le coffre) , et moi également, donc tout se passait pour le mieux. Bien sûr, vous allez me dire que ce Monsieur a l'esprit commercial, mais je ne suis pas certain que tout le monde aurait agit de la sorte. Nous commençons les écoutes avec mon système, Cabrel "Hors saison", Patricia Barber "Bye bye Blackbird", puis je mets un cd classique, Scarlatti par Christian Zacharias et là, un hic, Monsieur JLB nous dit que la main gauche du piano est anémique, qu'il doit y avoir un problème de phase quelque part. Nous continuons avec du classique, Grieg par Gavrilof et cela se confirme. J'écoute peu de classique. De ce fait, JLB verifie la phase du cable installé sur le Lavardin en installant son ampli, c'était OK.  Il installe le cable de modulation de compétition, vous savez, celui fourni avez un lecteur cd de 40 € , et nous démarrons les écoutes de cet intégré à tubes. Nous repassons les mêmes plages et nous constatons sans aucune discussion que le piano est plus présent, la main gauche est plus forte qu'avec le Lavardin. Le grave de cet intégré est tendu et les impacts sont ressentis physiquement, sur "The ghost of Tom Joad" de Bruce Springsteen, quand la basse intervient, je peux vous dire que rien ne s'écroule, vous prenez tout en pleine face. Les autres registres sont sans reproche et au fil des disques passés sur la 723 modifiée par André Devillers, tout confirmait que cet ampli JLB EL39 est excellentissime, le plaisir d'écoute est bien là. Pour terminer, avec deux plages de vinyl, ACDC, "shot to the thrill" et Nardis par Bill Evans en public à Montreux, tout simplement magnifique et dynamique (avec une Rega3, consternant Papy, n'est-ce pas). Si tu as des choses à rajouter Xavier, merci de le faire, mais pas dans deux mois.  Conclusion de cette visite : J'ai viré mon cable de modul RG179 qui écourte le grave. J'ai vérifié mes cables secteur : l'un sortait la phase à droite et l'autre à gauche , comme quoi il faut tout contrôler.(dixit JLB) et le lavardin était mal phasé. Tout cela remis en ordre, le Lavardin avait repris du poil de la bête, mais il y a tjrs ce quelque chose de magique en plus sur cet EL39, serait ce les tubes?
J'espère ne pas avoir été trop long,
Lodrunn







MAGNIFIQUE ! Le travail de Jean Luc Benoît Alias Docteur Tube sur mon CAYIN 500 MK.
Le Cayin 500 est un remarquable amplificateur mais qui peut soit exagérer un peu soit manquer de subtilité (ce qui revient parfois au même). J'ai donc fait appel à JL Benoît qui s'est déplacé, m'a enlevé le Cayin, l'a optimisé en modifiant le shéma des câbles a changé 4 tubes, me l'a rapporté le tout avec une ponctualité exemplaire un prix convenu d'avance et un suivi par téléphone de l'avancement de ses travaux. Le résultat je me retrouve avec un amplificateur transcendé qui révèle la plénitude, la force et le charme de la musique - des bons enregistrements bien sûr - Plus aucune exagération, une neutralité retrouvée et tout est là en place , le crin, le bois, les cuivres, les cordes... plus d'amplitude, les voix des soprano (l'un des exercices les plus difficiles pour un ensemblle HF) jamais agressives on en redemande!
Merci M Jean Luc Benoît vous êtes rare dans ce monde devenu si marchand et mécanisé. Vous m'avez apporté un témoignage vivant que professionnalisme et rigueur peuvent aller de pair avec gentillesse et honnêteté!






Bonjour

Améliorant sans cesse ses électroniques, poussé par «le perfectionnisme » de ses clients, mon ami Jean Luc me propose de faire une mise à jour de mon préampli et de mon ampli. Prise de rendez vous cette semaine, le voici venu , les traits tirés par de nombreux déplacements, voir un peu amaigris, je le réconforte par un peu de jus d’orange et de quelques agapes. Le repas fini, il me branche sa dernière nouveauté un lecteur cd préampli ampli intégré à base de EL34, au premières notes de musique, je sentais tout le potentiel de cet ensemble, mais plus préoccupé des améliorations de mes propres électroniques, ce fut d’une oreille discrète que j’écoutais cet ensemble.
Bref nous décidons d’attaquer les modifs, l’ampli changement de quelques résistances, de deux condos, dessoudage et ressoudurage de quelques fils de masse et op il passe au péampli, là il ne s’emmerde pas, il me le change carrément.
Bien recâblage de l’ensemble et écoutes : le résultat est encore plus humain, des micro informations apparaissent, renforçant l’atmosphère, nous obtenons plus de fluidité, le légato est encore plus vivant bref, cela va très loin mais il y a un mais.
Je fais remarquer à JL qu’il manque de la rapidité, un je ne sais pas quoi, un quelque chose . Si effectivement le système a progressé, je n’ai pas encore ce que je recherche, les enceintes ne s’effacent pas encore.
Suggestion de JL, changeons les câbles, prenons de câbles à 5 francs 6 sous en plastique, car avec ce que je viens de faire, tu as plus besoin de câbles de course. Bon perplexe, nous remplaçons le câble entre le préampli et l’ampli , et celui de la source, d’après JL cela semble plus ouvert, moi bof bof, il manque plus de choses mais cela m’a démontré que l’écart de prix entre ces câbles et les miens et bien … bref le jeune homme en question toujours pas convaincu et je rebranche mes câbles.
Une idée me traverse l’esprit, et si nous reposions les électroniques par terre, initialement sur des tables en médite, commençons par l’ampli, tiens donc l’énergie qui me faisait défaut initialement surgit, cela devient rapide, transparent, la scène sonore prend de la profondeur, les enceintes commencent à disparaître. Bien faisons la même chose avec le préampli, ouah, il n’y a plus d’enceinte, la scène est holographique, les interprètes ont de poids, L Armonstrong prend sa voix de gorge, le vibraphone de Milt Jackson cogne avec énergie, Barbara me fait verser quelques larmes d’émotion, c’est une écoute magique, je suis heureux.
La journée bien avancée, les sens bien plus en alerte, je propose de rebrancher le bloc intégré CD-préampli-ampli mais posé par terre lui aussi, quelle tuerie ce truc, beaucoup d’air, de chaleur, pareil il n’y a plus d’enceinte, le tempo est juste sans crispation, que du bonheur pour moi mais pas pour JL Luc, à bon mais pourquoi ? Il ne va pas aussi loin que son petit frère de 10 W, donc il ouvre la bête fait quelques modifs, et c’est reparti moins bon , il reouvre la bête , autres modifs et là, la méga claque …que du bonheur pour moi et pour Jean Luc.

Je tenais à faire ce petit CR pour expliquer aux gens passionnés, qui à l’heure de l’achat d’appareil via Internet à des prix bas, qu’il existe encore en France des concepteurs qui sont non seulement géniaux ( les électroniques de JL B peuvent être comparer à beaucoup de choses beaucoup plus cher ) et qui sont très pro.

C’est pour cela aussi que je privilégie des marques dont je connais les concepteurs.

Le système : 4 éléments de Pascal Louvet – Lecteur CD ICOS cd pro+ conv dactalette+ préampli JL B+ ampli EL39 JLB + câbles MPC Audio

Bientôt les Prame HR2 avec l’intégré JLB je vous ferais un petit CR

Merci






Je revis.Après trois semaines d'ascèse musicale enfin je peux replonger avec délice dans mon vice favori la musique.
Petite explication,mon Lectron JH50 (Push d'EL34) donnait depuis quelque temps des signes de lassitude :molesse générale,agressivité sur les pointes de niveau bref une vidange graissage s'imposait.
J'aurais pu me contenter d'un retubage et révision mais entretemps mon oreilles avaient été charmées par les productions du sieur Jean-Luc-Benoist alias Docteur Tubes pour les intimes entre autres les amplis utilisant un tube peu connu l'EL39.
Par une heureuse coincidence,aux prix de modifications mineures l'EL39 peut être utilisé en lieu et place de l'EL34....vous devinez la suite,je décide de mettre mon Lectron entre les mains de J.L.Benoist.
3 semaines plus tard je réceptionne mon "JCB" 50 qui arbore fièrement ses nouvelles lampes ainsi qu'une modification plus substancielle du schéma recablage complet par exemple et de nouveaux condos les anciens étant rincées.Je précise que mon Lectron était une version "MK1" qui comporte un défaut bien connu dans le schéma se traduisant par une instabilité et de gros "plocs" à l'allumage défaut corrigé sur la 2nd version.
C'est donc avec émotion mais non sans une légère appréhension que je branche l'appareil ...malgré ma confiance en Jean-Luc je ne suis guère coutumier des changements sans écoute préalable.
Une fois l'appareil relié aux HP avec un vulgaire scindex et le temps de chauffe rituel observé mes craintes vont instantanément se dissiper dans les volutes de l'ivresse musicale.
Première surprise,l'exquise qualité des timbres les projections et agressivités ont disparu comme par enchantement au profit d'une finesse,fluidité et différenciations des timbres que je ne connaissait pas.
J'ai beau retourner mon bestiau je ne trouve nulle trace de triodes et pourtant c'est exactement l'impression que me donne la restitution.
Seconde surprise,la restitution semble plus droite et homogène l'aigu très filé est parfaitement intégré au reste du spectre et la zone bas medium grave présente une articulation et lisibilité nouvelle.
L'image quant à elle est plus stable et profonde avec toujours ce sentiment de grande cohérence.
Les disques se sont enchainés jusqu'à plus soif B.Evans,Arrau,M.Davis quand soudain une atroce distorsion dans l'aigu me tire brutalement de ma béatitude musicale.
C'est la sonnette d'entrée,ma voisine du dessous qui vient me rappeler à la dure réalité un rapide coup d'oeil à mon poignet et je découvre horrifié et confus qu'il est près de minuit.
C'est ta faute Jean-Luc!
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés